AccueilLe blogGastronomieQuel vin boire avec la raclette ?
Retour

Quel vin boire avec la raclette ?

09.10.2019
Raclette et vin

Les premiers frimas arrivent et vous êtes déjà à vous demander quand aura lieu la prochaine raclette !

Véritable ode au plaisir et à la convivialité, ce plat hivernal est l’incontournable de votre fin d’année.

Avant de nous mettre l’eau à la bouche, précisons déjà de quelle raclette nous parlons.

La raclette traditionnelle tout d’abord. Elle est uniquement composée de fromage fondu et de pommes de terre. Elle a été inventée au XIXème siècle par les bergers suisses dans le canton du Valais.

Cette recette a ensuite évolué sous l’impulsion des savoyards. 
De la charcuterie est ajoutée dans la recette. On parle alors de raclette de Savoie.

Ce n’était sans compter sur les jurassiens qui ajoutèrent de leur côté du morbier à la place du fromage à raclette.

Passé ce petit rappel historique, intéressons-nous maintenant aux vins qui pourront accompagner ce joli plat d’hiver.

Vin et raclette traditionnelle

La raclette traditionnelle, uniquement accompagnée de pommes de terre, préférera les vins blancs. Attention à ne pas le prendre trop sec. Il devra accompagner le gras du fromage sans être trop tranchant.

Vous pouvez la jouer local en partant sur un vin savoyard. La trame légèrement acidulée des vins de Savoie contrastera avec le gras de la raclette. Partons alors sur une Mondeuse blanche ou une Roussette de Savoye ou un Chignin Bergeron (cépage Roussane)

Si vous n’avez pas ces vins sous la main, un Chardonnay de Bourgogne constituera une belle alternative. Partez alors sur un Pouilly-Fuissé, un Saint-Véran, un Mâcon-Village ou un Montagny. Leur fraîcheur naturelle contrastera avec le gras du fromage.

Pourquoi ne pas essayer un Chardonnay du Jura ? Sa fougue et son acidité lui permettront de résister au fromage fondu.

Vous êtes plutôt rouges ?

On partira alors sur des vins fruités et légers aux tanins souples. Allez voir du côté des Gamays des crus du Beaujolais à Regnié, ChiroublesBrouilly ou Moulin à Vent.

Vin et raclette savoyarde

Sur la raclette savoyarde, à base de charcuterie, il est toujours plus aisé d’envisager un vin blanc.

Vous pouvez rester sur un vin de la région en partant sur un Chignin-Bergeron. Ou partir de l’autre côté du Léman, dans le Jura avec les vins d’Arbois.
Pourquoi ne pas oser l’originalité avec un vin blanc de la Vallée du Rhône. Un Saint-Joseph aura un beau volume en bouche, une acidité suffisante et une belle longueur. Il apportera de l’équilibre avec le gras du fromage, le salé de la charcuterie et le soyeux de la pomme de terre.

Vous êtes plutôt rouges ? Nous pouvons facilement envisager un vin rouge jeune, léger et peu tannique. Un Pinot Noir de Bourgogne ou de Loire ou un Gamay conviendront ici parfaitement.

Privilégiez les vins “faciles” comme les Bourgogne Pinot Noir. Ils apporteront un beau fruit croquant et une bonne fraîcheur .

Envie d’un vin d’ appellation ? Partez sur Chorey-les-Beaune ou Monthélie ! Ces vins rouges de la Côte de Beaune élégants, fruités et légers seront vos meilleurs alliés.

Envie d’étonner vos amis ? Direction le Jura et Arbois avec le Poulsard. Un vin rouge léger et fruité dont la finale minérale et acidulée saura parfaitement s’allier avec les charcuteries.