AccueilLe blogRoad TripTout savoir sur les vins de Crozes-Hermitage
Retour

Tout savoir sur les vins de Crozes-Hermitage

19.07.2019
© Inter Rhône Vignoble de Crozes-Hermitage
Nous voilà partis pour un petit voyage en Vallée du Rhône à la découverte des vins de Crozes-Hermitage.
 
Longtemps dans l’ombre de ses prestigieux voisins de Saint-Joseph et Hermitage, les vins de Crozes-Hermitage ont trouvé une place de choix dans le cœur des amateurs de vins Plaisir.

La géographie

Parlons géographie tout d’abord pour mieux nous situer.

Crozes-Hermitage fait partie du vignoble de la Vallée du Rhône, 2ème plus grand vignoble de France en AOP après celui de Bordeaux.

Il est composé de deux zones, Nord et Sud, entrecoupées d’une zone vierge où la vigne est complètement absente.

Intéressons nous maintenant à la Vallée du Rhône Nord. C’est la plus petite des deux zones avec un nombre d’appellations réduit (9 appellations dont 1 appellation régionale).

© Inter Rhône
© Inter Rhône

Le voyage commence sur la rive gauche du Rhône le long des collines vertigineuses de Côte-Rôtie. On ne présente plus cette appellation, célèbre de part le monde pour ses vins rouges intenses et élégants.

Sa prestigieuse voisine, Condrieu produit quant à elle des vins blancs tout aussi somptueux.

Vignoble de Condrieu
Vignoble de Condrieu © Inter Rhône

On continue par un petit détour à Château-Grillet, enclavée au milieu de l’appellation Condrieu. Une appellation qui produit un vin blanc considéré comme l’un des meilleurs du monde.

Puis, direction les coteaux abruptes de Saint-Joseph qui produit des vins rouges puissants et des vins blancs de grande facture. La route se poursuit ensuite vers Cornas et Saint-Péray.

Mais arrêtons nous ici.

Face à Saint-Joseph, sur la rive droite du Rhône, nous voici sur l’appellation Crozes-Hermitage. Au Nord, les contreforts granitiques de la la célèbre colline de l’Hermitage, au sud les plaines alluvionnaires du Rhône et ses galets roulés.

Ses 1680 hectares de vignoble font de Crozes-Hermitage la plus vaste des appellations septentrionales. Située sur le 45ième parallèle, l’appellation s’étend sur 11 communes

On distingue deux zones climatiques bien distinctes.

Au nord de Tain l’Hermitage, le climat est tempéré et assez similaire à celui du Sud de la Bourgogne. Le vent y souffle presque continuellement. Il apporte de la fraîcheur en été mais contribue malheureusement à la formation de gels sur les coteaux.

Au Sud de Tain et jusqu’à Valence, l’influence du climat méditerranéen est très importante. Les étés sont chauds et secs et permettent d’obtenir de belles maturités. Les hivers quant à eux, sont légèrement froids.

Vignoble de Crozes-Hermitage
© Inter Rhône Vignoble de Crozes-Hermitage

Les sols

L’appellation Crozes-Hermitage est très étendue et ses sols en sont d’autant plus variés.

On y retrouve pèle mêle des cailloutis roulés et de l’argile sur les plateaux du sud et de l’est. Du loess et des sables blancs au nord-ouest et des sols granitiques au nord.

Les vins et cépages de Crozes-Hermitage

Pour les Crozes-Hermitage rouges, seule la Syrah est autorisée. Un apport de 15 % maximum de cépages blancs est tout de même toléré.

La Syrah donne au nez des vins très fruités, sur des arômes de fruits rouges et des notes de violette. La bouche est gourmande, croquante et procure un plaisir immédiat.

Les Crozes-Hermitage sont des vins de moyenne garde. On peut les boire sur la jeunesse, pour conserver la fraîcheur et le croquant de la Syrah. Ils peuvent aussi attendre quelques années en cave, ils prendront alors des notes plus animales d’épices, de cuir ou de sous-bois.

Découvrez la cuvée Les Marguerites du Domaine Julien Cecillon ! 

Pour les Crozes-Hermitage blancs, la Marsanne est le cépage dominant. Elle est cependant souvent associée à la Rousanne qui lui apportera toute sa finesse.

Découvrez la cuvée Signature du Domaine Michelas St Jemms ! 

Les Crozes blancs se dévoile sur des notes florales au nez mêlées à quelques notes de fruits secs. La bouche est opulente, porté par la générosité de la Marsanne.