AccueilLe blogLes petits conseils VinsComment conserver son vin ?
Retour

Comment conserver son vin ?

26.11.2018
Cave à vins

Température, aération, rangement… De mauvaises conditions de garde peuvent avoir une influence très néfaste sur la qualité de vos vins.

Find A Bottle vous livre les 7 règles d’or pour conserver son vin dans les meilleures conditions.

Une température fraîche et constante

Température de conservation du vin

Les vins doivent être conservés de préférence à une température comprise entre 11° et 14°.

La température doit restée fraîche et constante. Les chocs thermiques, qu’ils soient positifs ou négatifs, sont plus que néfastes sur le vin.

De longues périodes de froid peuvent aussi être responsables d’une détérioration du bouchon qui risquent de se durcir et perdre son élasticité. Le bouchon deviendra alors perméable à l’air et des risques d’oxydation apparaissent.
En été, veuillez à ce que votre cave ne monte pas à plus de 18°.

Un stockage à l’horizontal

Pour les vins équipés de bouchons de liège (la plupart des vins français), les bouteilles doivent être stockées à l’horizontal de manière à ce que le bouchon soit toujours en contact avec le vin.

Ce type de stockage évitera que le bouchon ne se dessèche.
Un bouchon desséché se rétracte et laisse passer l’air dans la bouteille, qui oxydera ensuite le vin.

Il existe cependant 2 exceptions : Les spiritueux et les vins mutés (Porto, Xérès, Banyuls, Maury…) qui préféreront eux un stockage vertical.

Rangement des bouteilles de vin

Une obscurité complète

Conserver son vin lumière

La lumière est l’ennemie du vin et notamment des vins blancs.

Qu’elle soit naturelle ou artificielle, la lumière a des effets très néfastes sur la qualité du vin.
D’une part, elle réchauffe les vins et les fait vieillir prématurément. D’autre part, elle peut donner des goûts désagréables aux vins blancs, c’est ce que l’on appelle le goût de lumière.

Elle est en outre fatale pour les vins effervescents.

Aucune vibration tolérée

Les vibrations dérangent le vieillissement du vin et peuvent causées des dégâts considérables dans une cave à vin. 

Les vibrations récurrentes (passage du métro par exemple) risquent de troubler le vin en remettant les dépôts en suspension. Elles peuvent en outre réactiver certaines bactéries néfastes au vin ou dissoudre les tanins.

Afin de limiter l’influence des vibrations, il convient de ne pas stocker les bouteilles à même le sol ou contre un mur. Vous pouvez aussi penser à équiper vos casiers de coussinets anti-vibrations.

Les vibrations sont néfastes pour le vin

Une hygrométrie élevée

Hygrométrie

Le taux d’hygrométrie doit être compris entre 70° et 75°.

Une cave trop sèche peut entraîner un dessèchement prématuré des bouchon qui laisseront ensuite passer l’air.
Si votre cave est trop sèche, nous vous conseillons de recouvrir le sol de graviers. Vous aurez ainsi la possibilité de l’humidifier régulièrement pour influer sur le taux d’hygrométrie.

Une cave trop humide peut provoquer une altération des étiquettes et à plus long terme du bouchon. Dans ce cas, nous vous conseillons de protéger vos bouteilles de vin de garde par un film translucide en cellophane.

Une bonne aération

Aeration

Une bonne aération vous permet d’éviter au maximum les moisissures et le développement des bactéries qui peuvent avoir un effet destructeur sur les bouchons de liège.

L’aération permettra en outre d’éviter les odeurs parasites (peintures, pétrole, produits chimiques) qui contamineraient très vite le vin par le bouchon.

Une bonne aération est donc nécessaire pour ne pas altérer la qualité du vin.

Un stockage hors des cartons

Stockage des vins

Laisser vos vins dans les cartons peut s’avérer très néfaste pour la qualité de vos vins.
Le carton est très sensible à l’humidité et il pourrait donc moisir et marqué le vin.
Si vous ne disposez pas de casiers à bouteille, il est donc préférable de les sortir des cartons et de les stocker dans des casiers en bois.

Si vous ne disposez pas de cave personnelle, 2 solutions : 
– Les armoires à vin électriques de vieillissement ou de services. Attention, ces dernières ne sont pas conçus pour le vieillissement.
– Les caves partagées très en vogue dans les grandes villes. Cette solution est cependant très onéreuse.