AccueilLe blogHistoires de vinPourquoi les bouteilles de vin ont un fond creux ?
Retour

Pourquoi les bouteilles de vin ont un fond creux ?

09.10.2019

Chacun d’entre vous l’aura remarqué ! Les bouteilles de vins, quelque soit bourguignonnes ou bordelaises, ont le cul bombé.

Et vous êtes certainement très nombreux à vous poser cette question lors du service de vos vins…

Mettons déjà un nom à cette forme si particulière : ce fond creux se nomme la “piqûre“. Tandis que le cercle sur lequel la bouteille va reposer se nomme  “le jable”.

Si ce fond creux est aujourd’hui très utile pour les sommeliers lors du service “à la pince”, l’histoire de cette forme si spéciale remonte à l’antiquité. Les premiers flacons de vins voient le jour sous l’Empire Romain (encore eux…). Et la stabilité sur table de la fiole plate laissait vraiment à désirer. 

C’est au IVème siècle que les souffleurs de verre, eurent l’idée de stabiliser la bouteille en inventant la piqûre, qui l’imite l’oscillation notamment sur des tables non plates.

Vous avez sans doute remarqué que les bouteilles de vins effervescents, notamment les Champagnes, avait une piqûre plus prononcée.
L’explication tient à la technique de vinification utilisée en Champagne et notamment de la prise de mousse préalable à l’élevage sur lies.
Lors de la fermentation en bouteille, les lies sont poussées vers le goulot par le gaz carbonique. Pour les extraire, on pratiquait auparavant ce qu’on appelait la “mise sur pointe“.
Cette technique consiste à empiler les bouteilles la tête en bas et le cul en haut, le bouchon de chaque bouteille étant introduit dans la piqûre de l’autre.

Cette technique est aujourd’hui largement remplacée par des opérations de remuage automatisé et/ou par une mise sur pupitre incliné.
Dans ce cas, la piqûre facilite le remuage manuel des bouteilles par rotation encore utilisée par certaines maisons champenoises.

Certains esprits chagrins voient d’autres raisons au maintien de cette piqûre…

  • Marketing d’abord : Sur certains marchés, la profondeur de la piqûre serait un signe de qualité (aucune étude ne permet aujourd’hui de démontrer l’importance de la piqûre dans la qualité du vin).
  • Mercantile ensuite : Une bouteille avec piqûre est plus grande et donne l’impression d’une capacité plus importante.

Mais là vous avouerez que c’est un peu tiré par les cheveux quand même …

Fond creux, cul bombé, piqûre… Tout cela n’a plus vraiment d’importance et comme disait Alfred de Musset “Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ! “